L’huile de palme malaisienne à la hausse en 2019

Le Conseil de l’huile de palme malaisienne (Malaysian Palm Oil Board – MPOB) a annoncé ce jeudi que le prix moyen de l’huile de palme brute devrait rebondir à plus de 2 500 ringgits (environ 608 US$) la tonne en 2019 à la Bourse de Kuala Lumpur, contre 2 250 (547 US$) en 2018. L’information a été livrée par M. Tan Sri Mohd Bakke Salleh, nommé à la tête du MPOB en juillet dernier pour un mandat de 2 ans. Vice-président exécutif et directeur général du groupe Sime Darby Plantations, principal producteur malaisien d’huile de palme, le technocrate a également déclaré que les performances du secteur devraient s’améliorer cette année, avec une production estimée de plus de 20 millions de tonnes contre 19,5 millions de tonnes en 2018.

Ces dernières années, les prix de l’huile de palme sont restés relativement élevés en dépit de fluctuations assez marquées, notamment en novembre 2018, où la valeur de la tonne a chuté en dessous des 2 000 ringgits (486 US$), atteignant son plus bas niveau depuis 2015. En cause : le volume des stocks très important en Malaisie (second producteur mondial qui représente, avec l’Indonésie, près de 85 % de la production globale), la très bonne production mondiale en 2018 (70,5 millions de tonnes, soit 3,8 % de plus qu’en 2017), et une baisse globale des exportations, due notamment au durcissement de la politique commerciale de l’Inde (premier importateur mondial d’huile de palme) avec l’application de lourdes taxes à l’import (30 % sur l’huile de palme brute).

La réduction des droits à l’importation décidée par Delhi début janvier devrait à court terme maintenir la demande indienne à la hausse, et joue pour beaucoup dans le redoux observé au niveau des prix internationaux, qui pourraient maintenir leur tendance haussière en 2019 et 2020, dans l’hypothèse d’une entrée du marché mondial dans une phase de déficit : selon Thomas Mielke, PDG de Oil World et analyste des huiles végétales interrogé par Reuters en 2018, « la récolte mondiale devrait croître à une plus faible allure dans les prochaines années en atteignant 86,3 millions de tonnes, d’ici 2025 » (source : Ecofin).  

Le Malaysian Palm Oil Board est un organisme gouvernemental sous tutelle du ministère malaisien des Plantations et des Produits de base, chargé de la promotion et du développement de l’industrie de l’huile de palme en Malaisie. Ses prévisions annuelles de production sont toujours particulièrement attendues par les professionnels du secteur.

Par Pierre-Alain Koffi, le 19/01/2019 (copyright CICO Services)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.